© 2013 - Créé par Bulles Mousse et Tanins

Mode : À quand la Wine Fashion Week ?

May 29, 2015

 

Est-ce que le vin est à la mode ou est-ce que la mode est au vin ? Comme souvent avec ce genre de questionnement alambiqué, les deux points de vue se défendent !

 

Aujourd’hui le monde du vin s’est tranformé en monde des vins. Tout le monde en consomme – les hommes, les femmes, les vieux, les jeunes, les aisés, les modestes, les exaltés, les bohèmes, les marginaux, etc – et tout le monde en parle – la presse, les médias, les blogueurs, les chefs cuisiniers, les stars (Mesdames vous pouvez séduire Léo DiCaprio avec des vins rouges d’Italie, mais pour Tom Hanks orientez-vous vers les grands crus Bordelais), les voisins, et les commerçants de nos quartiers, etc.

On en trouve pour tous les goûts, des plus traditionnels, BCBG, chic, voire pédants aux plus modernes, provocateurs, choc, voire il ne s’agit plus de vin mais de confitures fermentées. Plus de qualité, plus de tri, plus de marketing, plus d’accords, chacun a sa méthode pour attirer toujours plus de consommateurs de tout horizon et susciter leur intérêt pour ce divin nectar. 

Et avec la mode du vin, c’est tout un marché d’accessoires qui s’ouvre pour les manufacturiers. Choisir son armoire à vin n’a jamais été aussi compliqué au vue de tous les choix qui s’offrent à nous. On peut déboucher une bouteille sans plus d’effort, modifier le pied de son verre en fonction des occasions, garder le vin frais en toute circonstance, conserver son vin rouge plusieurs jours après ouverture, verser le vin sans perdre une goutte, rhabiller sa bouteille, la déguiser, voire la déshabiller. Et tous ces gadgets se déclinent en différentes versions, pour les professionnels, les amateurs, les néophytes et les amuseurs.

 

Mais s’il y a bien une industrie qui s’est emparée du phénomène de mode du vin depuis plusieurs années et qui continue de participer à sa superbe, c’est bien la mode !
Tout d’abord, intéressons-nous au nuancier de couleurs : Bordeaux (Burgundy pour les anglophones), prune, rubis, violine, pourpre, velours, ile-de-vin, et même champagne. Nos robes et celles du vin semblent s’influencer mutuellement.

On peut aller beaucoup plus loin que le jeu des couleurs en s’intéressant au travail de Gary Crass (scientifique-créatif) et Donna Franklin (designer de mode) qui ont confectionné une robe à partir d’une matière vivante pour le moins originale : du vin fermenté et des bactéries. Lady Gaga peut aller se rhabiller avec sa robe de viandes !

Enfin, la haute-couture s’invite de plus en plus dans le monde du vin. Entre les designers de mode qui possèdent des vignes (Renzo Rosso, fondateur de Diesel, produit du vin biologique dans son parc ouvert au public, le vin toscan Il Borro appartient à la famille Ferragamo) et ceux qui font des infidélités aux habits pour créer des habillages (Karl Lagerfeld pour Château Rauzan-Ségla, Sonia Rykiel pour Château-l’Évêché) on ne peut qu’en conclure que la frontière est plus mince qu’il n’y paraît entre ces deux milieux.

Alors, quelle capitale de la mode se lancera la première dans la Wine Fashion Week ?

 

 

Please reload

Featured Posts
Please reload