Bodegas Aessir : la noblesse retrouvée du Bobal

Les Bodegas Aessir sont menées par la main de maître d’Oscar Reboredo.

Parallèlement à ses études d’œnologie et de viticulture, Oscar débute sa carrière de vigneron à Sant Sadurní d'Anoia, dans la province de Barcelone en Catalogne, au cœur de la DO Cava. N’étant pas issu d’une famille vigneronne et ne détenant aucun héritage de terres familiales, il décide de se lancer dans sa passion en organisant différents contrats à longs termes avec des viticulteurs et propriétaires de vignes de la région.

Tout débute alors quand les Bodegas Carbomas lui procurent quelques vignes et un espace de chai. Là, il participe à sa toute première élaboration sur la cuvée La Crusset Brut Nature, qui reçoit d’année en année des prix et reconnaissances à l’international, et qui se distingue de la masse des Cava par la réduction volontaire des rendements des vignes de Macabeo, Xarel-lo et Parellada.

À la suite de cette expérience, il se lance dans un nouveau projet qui lui tient à cœur : Essencia Terra. L’objectif est de trouver les meilleurs terroirs pour la culture du Bobal, cépage indigène espagnol dont il veut redorer l’image. Il fait la découverte de parcelles dans la province de Cuenca, à près de 1000 mètres d’altitude près d’une réserve naturelle, où la combinaison du climat méditerranéen et péninsulaire ainsi que les variations de température entre le jour et la nuit en font un lieu unique pour la vinification du Bobal. Il s’approprie donc la culture de ces 6 hectares de vignes âgées de 60 ans en moyenne, où poussent Bobal et Syrah, dans le but de se distinguer du marché des vins de Bobal dont les raisins sont majoritairement récoltés en basse altitude, résultant des vins avec beaucoup moins de profondeur et de fraîcheur.

Emballé par les terroirs remplis de potentiels de Terra Alta, il s’approprie 4 autres hectares de vignes installées sur des sols argilo-crayeux, avec des altitudes moyennes de 500 mètres. Là, il y cultive le Grenache blanc et noir ainsi que le Samso (Carignan), donnant trois nouvelles cuvées encore une fois élaborées dans le plus grand respect du terroir et des traditions de ces cépages indigènes espagnols.

Par choix, il décide de garder ses vins en DO Terra Alta plutôt que de se commettre aux nombreuses contraintes de la DOP Priorat ou même à la DO Montsant qui sont très populaires chez les consommateurs de vins espagnols. Il donne ainsi à ses vins toute l’authenticité qu’ils méritent, mettant en valeur un terroir au potentiel infini.

L’ensemble des vignes sélectionnées par Oscar n’ont subi aucun traitement chimique depuis plus d’une décennie, et sont donc issues d’une agriculture biologique non certifiée. Au chai, il élabore chacune de ses cuvées le plus purement possible, avec le minimum d’intrants et un sulfitage répondant aux normes Demeter.

Un réel bonheur que de déguster les cuvées élaborées par ce grand et discret Oscar Reboredo.

 

Importés en Privé :

(caisses de 12)